En ce jour de la Fête nationale, mieux connue sous le nom de Fête de la Saint Jean-Baptiste, les Québécois Maxime Huot Couture et Beryl Wajsman font part au révérend Andrew Bennett, directeur de l’Institut sur la liberté religieuse Cardus, de leurs impressions concernant la loi provinciale adoptée il y a un an en vue de déterminer qui peut porter en public des vêtements religieux et selon quelles modalités ils peuvent être portés.

Read the Whole Article at its Original Source