Il y a un an, l’Assemblée nationale du Québec a précipitamment adopté une loi limitant le port de turbans, de hijabs, de croix et d’autres symboles spirituels dans l’espace public. Robert Leckey, doyen de la Faculté de droit de l’Université McGill, explique au révérend Andrew Bennett que le combat juridique ne fait que commencer.

Read the Whole Article at its Original Source